Question Saison - Retourner à la page d'accueil
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

D'autres services que les saisonniers doivent connaître

Pour votre protection sociale, vous pouvez aussi faire appel aux services suivants :
• le Centre Communal d'Action Sociale (CCAS) ;
• la Protection Maternelle et Infantile (PMI) ;
• la Direction de la Vie Sociale du département (DVS) ;
• les organisations caritatives.

Le Centre Communal d'Action Sociale

Le Centre communal d'action sociale a remplacé les anciens bureaux d'aide sociale. C'est un organisme distinct de la Mairie.

Il est administré par un Conseil d'Administration, présidé par le Maire, qui comprend des membres élus par le Conseil municipal en son sein, des membres nommés par le Maire, notamment des personnes qualifiées dans le secteur social (représentants d'associations).

Vers le développement social de la commune

Le CCAS anime une action générale de prévention et de développement social dans la commune. Il assure différentes missions directement orientées vers la population : aide et accompagnement aux personnes âgées ou handicapées, aux enfants et familles en difficulté, lutte contre les exclusions...

Il participe à l'instruction des demandes d'aide sociale et les transmet aux autorités ayant le pouvoir de décision (Conseil Général, Préfecture, Sécurité Sociale,...).
Il peut être enfin délégataire de compétences sociales globales sur le territoire communal par convention avec le Conseil Général.

 

Un budget indépendant pour la progression sociale

Il dispose d'un budget autonome qui prend en compte le personnel nécessaire à l'accomplissement de ses actions. Ce personnel est soumis aux mêmes règles que les agents communaux : le statut de la fonction publique territoriale.

A noter que lorsque plusieurs communes se regroupent en établissement public de coopération, cet établissement est alors appelé : CENTRE INTERCOMMUNAL D'ACTION SOCIALE (CIAS).

La Protection Maternelle et Infantile

La protection maternelle et infantile est un service public du département, système de la protection de la mère et de l'enfant créé en France par ordonnance de 1945.
La PMI est actuellement gérée par le Conseil général. Ainsi elle se situe souvent dans les centres sociaux. Un ensemble de spécialistes constitue cette équipe pluridisciplinaire : gynécologues, pédiatres, médecins généralistes, psychologues, psychomotricienne, sages-femmes, puéricultrices, infirmières, assistants socio-éducatifs, conseillères conjugales et secrétaires.
Les services proposés par les centres de PMI :

  • des consultations de prévention
  • consultations prénuptiales (examen obligatoire avant le mariage)
  • consultations prénatales (suivi de grossesse, hygiène de vie, préparation des parents à la naissance et à l'accueil du nouveau-né)
  • consultations postnatales (ce sont des examens médicaux de la maman après la naissance)
  • consultations de planification et d'éducation familiale (informations sur la sexualité, la contraception, la grossesse et la prévention des maladies sexuellement transmissibles et du SIDA avec consultation médicale en vue de la contraception. Cette consultation est gratuite pour les mineurs et les femmes voulant garder le secret vis-à-vis de l'assuré social. Une conseillère conjugale assure l'entretien avant l'interruption volontaire de grossesse et le conseil conjugal et familial
  • consultations pour les enfants et les adolescents
  • vaccinations.

L'accès des consultations PMI est gratuit. Celles-ci sont financées par le département.

La Délégation Territoriale à la Vie Sociale (DTVS)

La DTVS est un service du Conseil général. Elle est chargée de la mise en œuvre des politiques d'action sociale départementale en développant la solidarité au plus près de ceux qui en ont besoin.
Elle s'articule autour de territoires de développement social (TDS). Les domaines de compétences des TDS sont Enfance, Jeunesse, Famille, Personnes âgées, Personnes handicapées, Cohésion sociale (lutte contre l'exclusion).

Les TDS sont des interlocuteurs privilégiés des partenaires locaux (services de l'Etat, communes, organismes de protection sociale, services publics de l'emploi, associations, services spécialisés, établissements publics...) avec qui ils établissent des liens étroits et constructifs.

Les TDS disposent de centres polyvalents d'action sociale (CPAS). Dans ceux-ci, se réalisent l'accueil du public, des consultations et des permanences des travailleurs sociaux. Chaque habitant peut trouver là une écoute attentive, une réponse à sa demande ou être orienté vers des organismes spécialisés.

Les organismes caritatifs

Les Associations caritatives (EMMAUS, Croix Rouge Française, Secours Populaire, les Restaurants du Cœur, les banques alimentaires, les épiceries sociales...) accueillent un public en grande détresse, en grande difficulté, isolé, des personnes dans la précarité.

Elles apportent des aides alimentaires, vestimentaires, matérielles, mais aussi médicales, éducatives, culturelles, oeuvrent dans le champ de l'insertion professionnelle...Ces associations sont attentives aux problèmes d'exclusion des personnes défavorisées. Elles préservent la dignité humaine.

Les coordonnées de ces Associatives peuvent être transmises par les Centres Communaux d'Action Sociales, les centres sociaux, les établissements publics, sur site Internet...

 

Êtes-vous satisfait ?

Exprimez-vous sur "questionSaison" et les informations que vous y trouvez en répondant à notre sondage.

Merci de votre participation.

Cliquez, c'est par ici !