Question Saison - Retourner à la page d'accueil

questionSaison

La Région aux côtés des Employeurs et des saisonniers
Un service de la Région Auvergne Rhône-Alpes | Tourisme
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

L'accès aux soins pendant la saison

Comme tout le monde, les saisonniers peuvent être malades ou avoir besoin de consulter un professionnel de santé pendant la saison.
Souvent loin de leur résidence habituelle pendant la saison, les saisonniers doivent anticiper pour préserver leur santé.
Quelques démarches sont à effectuer avant de partir en saison et certaines informations sont à connaître...

  • Qu'est-ce que la CPAM ?
  • De quelle caisse je relève ?
  • Pourquoi est-il nécessaire d'être affilié à une caisse d'assurance maladie ?
  • Quelles sont les modalités de remboursement des soins?
  • Si je suis malade, ai-je droit aux indemnités journalières ?
  • Je n'ai pas de médecin traitant en station, suis-je tout de même remboursé ?

Pour avoir la réponse à ces questions consultez les pages santé du guide Savoie et/ou la page Sécurité sociale.

L’offre de soins en station et comment anticiper

Quels sont les établissements de soins, les médecins (généralistes ou spécialistes), et les services de soins de proximité durant la saison ?  Pour ne pas être pris au dépourvu en cas de nécessité, renseignez-vous préalablement.
Pour vous informer et connaître les structures de soins les plus proches :

  • Rendez-vous sur les sites Web des mairies et Espaces Saisonniers qui vous renseignent sur les services de santé de leur commune ou territoire ;
  • N’hésitez pas à consulter également la page « initiatives locales et innovantes » qui vous informe des actions de santé et de prévention en Rhône-Alpes.

Des difficultés d'accès aux soins en station

Dans les zones de montagne, l’offre de soins est, elle aussi, affectée par la saisonnalité. Les difficultés d’accès aux soins en zone de montagne peuvent être accrues dans les plus petites stations en raison de la situation géographique. Néanmoins, les cabinets médicaux et professionnels de santé présentent des horaires d’ouverture et des modalités d’accueil adaptés.

En stations, la grande majorité des cabinets médicaux possèdent du matériel de radiographie car beaucoup de patients, l’hiver, consultent pour des actes de traumatologie en raison d’accidents de ski. Suivant la taille de la station, la présence et la disponibilité des médécins varient. Dans les stations de plus petite envergure, les établissements de santé (cabinet médicaux, pharmacie,…) ne sont pas forcément regroupés au cœur de la station. Y accéder peut nécessiter de se déplacer. Le problème du transport peut se poser également pour la consultation d’un spécialiste qui se situe en dehors de la station.

En effet, certaines stations ont leur propre cabinet dentaire, d’autres ont des dentistes qui viennent faire des permanences plusieurs demi-journées, et enfin dans les stations les plus petites, les habitants doivent se rendre dans la station voisine ou dans la vallée pour consulter un dentiste. En zone de montagne, l’activité des infirmiers varie en fonction des saisons et selon l’âge de la population résidente. Selon l’emplacement du cabinet, la géographie du territoire et l’étendue de la zone d’activité des infirmiers, des stations n’ont pas de difficultés pour répondre aux besoins des résidents, et d’autres beaucoup plus lorsque l’infirmier doit effectuer de longs trajets. De manière générale, les kinésithérapeutes sont présents dans les stations de sports d’hiver. Lorsqu'il n'y a pas de kinésithérapeutes sur la station, ils se déplacent eux-mêmes dans les stations voisines.

Informations issues de l'étude de l'offre de soins libérale dans les zones touristiques alpines, Volume 1, Octobre 2009, réalisée par l'Observatoire Régional de la Santé Rhône-Alpes

Lire l'intégralité de l'article

Aide à la complémentaire santé

L’Aide pour une Complémentaire Santé (ACS), également appelé chèque santé, est une réduction du montant de votre cotisation d’assurance maladie complémentaire auprès de tout organisme de protection.

Vous habitez en France depuis plus de 3 mois ? Vous êtes en situation régulière ? Vous ne bénéficiez pas de la CMU complémentaire ou le revenu de votre foyer ne dépasse pas le plafond de 35 % prévu par la CMU complémentaire ? Vous pouvez probablement prétendre à ce dispositif.

Pour obtenir l’ACS, il faut adresser votre demande à votre caisse d’assurance maladie. L’appréciation des ressources et les conditions administratives sont les mêmes que celles requises pour la CMU complémentaire. Le montant de l’ACS est plafonné au montant de la complémentaire santé, il varie en fonction de l’âge du bénéficiaire.

A Noter ! Si vous avez souscrit au contrat de complémentaire santé obligatoire et collectif, de votre entreprise, vous ne pouvez pas bénéficier de l’Aide pour une Complémentaire Santé.

Informations issues du guide « système de santé, comment s’y retrouver », 2011, de la Mutualité Française Rhône-Alpes

Pour toutes informations complémentaires, consultez :