Question Saison - Retourner à la page d'accueil
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Les prestations familiales des saisonniers

Selon votre situation familiale (enceinte, parents) ou personnelle (faibles ressources, porteur de handicap), la Caisse d'Allocations Familiales (Caf) peut vous aider par la prise en charge de soins ou le versement d’aides spécifiques.

Je suis enceinte...

Pensez à déclarer votre grossesse à votre caisse d’Assurance Maladie dans les trois premiers mois. Cette première démarche permettra à l’Assurance Maladie de mieux vous accompagner et vous prendre en charge tout au long de votre grossesse. N'oubliez pas de remettre à jour votre carte vitale.

Une fois votre grossesse confirmée, vous effectuez un premier examen auprès de votre médecin généraliste, d'un gynécologue ou d'une sage-femme. Au cours de cet examen, vous ferez le point sur votre état de santé.

  • Comment déclarer votre grossesse ?

À l'issue de cet examen, votre médecin vous remet un document en trois volets, intitulé « Premier examen prénatal ».

Vous devez adresser :

•  le feuillet rose à votre caisse d'Assurance Maladie avec les feuilles de soins correspondant aux examens médicaux et de laboratoire que vous venez de passer, afin d'obtenir la prise en charge du suivi de votre grossesse et de votre accouchement.

•  les deux feuillets bleus à votre Caisse d'Allocations Familiales (CAF).
Attention, vous devez envoyer ce document avant la fin de votre 3e mois de grossesse. Plus tôt votre grossesse est déclarée et plus vite vos soins seront pris en charge à 100 % dans le cadre de l'assurance maternité.

 

Informations tirées du site Internet ameli.fr

Parents ou futurs parents, vous pouvez peut-être bénéficier de la Prestation d’Accueil du Jeune Enfant (PAJE), versée par la CAF.

La PAJE est une aide pour soutenir les parents dans leurs dépenses liées à la naissance ou à l’adoption d’un enfant et à compenser une partie des dépenses liées à la garde de leur(s) enfant(s).

Elle comprend :

  • la prime à la naissance ou à l’adoption, versée au cours du 7ème mois de grossesse ;
  • l’allocation de base ou d’adoption, ensuite versée mensuellement jusqu’au mois précédent le 3ème anniversaire de l’enfant ou, en cas d’adoption, pendant 36 mois consécutifs, dans la limite du vingtième anniversaire de l’enfant ;
  • le Complément de libre choix du Mode de Garde (CMG), versé mensuellement aux parents qui travaillent et qui font garder leur(s) enfant(s) de moins de 6 ans par un(e) assistant(e) maternel(le) agréé(e), une garde à domicile, une association, une entreprise habilitée ou une micro-crèche ;
  • le Complément de Libre Choix d’Activité (CLCA), versé mensuellement aux parents qui réduisent ou arrêtent leur activité professionnelle pour élever leur(s) enfant(s) de moins de 3 ans ;
  • le Complément Optionnel de Libre Choix d’Activité (COLCA), versé mensuellement aux parents ayant au moins 3 enfants et qui arrêtent leur activité professionnelle pour élever leurs enfants.

Les aides de la PAJE sont soumises à des conditions de ressources et varient en fonction de la composition de la famille.

Sur le site Internet www.caf.fr, retrouvez toutes les informations sur les prestations, des formulaires de demande à télécharger et une rubrique simulation du montant de la Prestation d’Accueil du Jeune Enfant (PAJE).

Vous recherchez un mode de garde pour votre enfant ?

Le site Internet des Allocations familiales, www.mon-enfant.fr :

  • vous présente les différents types d’accueil (crèche, assistant(e) maternel(le), association de parents, etc.) ;
  • vous informe sur les modes de garde présents dans votre département (moteur de recherche multicritère : âge de l’enfant, commune, type d’accueil, jours et horaires d'ouverture) ;
  • vous permet de calculer le montant de la PAJE dont vous pouvez bénéficier et le coût d'une place en structure d'accueil collectif (rubrique Calcul du prix d'accueil) ;
  • vous propose aussi des conseils et des éléments d’actualité sur l’enfance et la jeunesse.

Avec Mon-enfant.fr, trouvez la solution de garde la mieux adaptée à vos besoins !

Informations fournies par la CAF de la Haute-Savoie - avril 2011

Le Revenu de Solidarité Active (RSA)


Que vous exerciez ou non une activité professionnelle et que vous ayez peu ou pas de ressources, vous avez peut-être droit au Revenu de Solidarité Active (RSA), versé par la CAF.

Depuis juin 2009, le RSA se substitue aux dispositifs de Revenu Minimum d’Insertion (RMI), d’Allocation de Parent Isolé (API) et d’intéressement au retour à l’emploi. C’est un revenu minimum pour les personnes sans emploi et un complément de revenus pour les travailleurs modestes.

Le RSA s’adresse aux personnes :

• âgées de 25 ans ou plus, ou plus jeunes si elles ont au moins un enfant à naître ou à leur charge, avec ou sans emploi à l’heure actuelle ;
• âgées de moins de 25 ans, sans enfant, avec ou sans emploi à l’heure actuelle et ayant travaillé 2 ans à temps plein au cours des 3 dernières années.

Le RSA est soumis à des conditions de ressources et varie en fonction de la composition de la famille.


Pour savoir si vous pouvez bénéficier du RSA, vous pouvez faire le test RSA, sur le www.caf.fr.

Le www.Caf.fr, c’est aussi : toutes les informations sur les prestations, des formulaires de demande à télécharger, etc.

 

Informations fournies par la CAF de la Haute-Savoie - avril 2011

Je suis porteur d'un handicap...


Vous êtes porteur d’un handicap et vos ressources sont modestes ?

Vous avez peut-être droit à l'Allocation aux Adultes Handicapés (AAH), versée par la CAF.

L’Aah s’adresse aux Français*, résidant en France, dont le taux d'incapacité est au moins égal à 80 %. S'il est compris entre 50 % et 79 %, il faut être reconnu comme ayant une restriction substantielle et durable pour l'accès à l'emploi, et être âgé de moins de 60 ans.

Depuis janvier 2011, l’Aah se décline en une allocation fixe, constituant un minimum social pour les personnes sans activité, et en une allocation variable, en fonction de l’activité professionnelle. Elles sont non cumulables entre elles.

Si vous exercez une activité professionnelle salariée (ou assimilée) en milieu ordinaire de travail ou indépendante, votre AAH est recalculée chaque trimestre en fonction de vos ressources et de celles de votre conjoint.

Le droit à l'AAH est ouvert à partir du mois qui suit le dépôt du dossier.

Vous devez demander un dossier auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) de votre département de résidence.

* ou ressortissant d'un pays membre de l'Espace Economique Européen (EEE) ou membre de la famille d'un ressortissant de l'EEE, ou ressortissant d'un autre pays et en situation régulière en France.


A savoir :
Le versement de l’AAH vous permet d’être affilié automatiquement à l’assurance maladie et maternité. Vous pourrez également bénéficier de l’exonération de la taxe d’habitation et de la réduction sociale téléphonique.



Sur le site Internet www.caf.fr, retrouvez toutes les informations sur les prestations, des formulaires de demande à télécharger, etc.

 

Informations fournies par la CAF de la Haute-Savoie - avril 2011