Question Saison - Retourner à la page d'accueil
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Comment fonctionne la protection sociale pour les saisonniers?

La protection sociale est un mécanisme de prévoyance collective qui traduit une volonté de protection de tous, travailleurs ou non, face aux aléas de la vie (maladie, vieillesse, chômage, etc.). Les employés saisonniers bénéficient de cette protection sociale.

Le fonctionnement de la protection sociale

 

La sécurité sociale pour la protection des salariés

Le droit de la sécurité sociale est le droit à une redistribution financière destinée à garantir la sécurité économique individuelle des personnes qu'elle protège. La redistribution suppose d'une part un prélèvement et d'autre part une répartition des fonds prélevés entre les bénéficiaires : le droit de la sécurité sociale a pour objet d'aménager des techniques spécifiques de redistribution.

Le droit de la sécurité sociale est né pour protéger les salariés ; c'est pourquoi il emprunte certaines techniques au droit du travail, dont il est issu.

L'évolution des systèmes contemporains se caractérise par l'extension de la protection à des catégories sociales non salariées. Ainsi en France, la quasi-totalité de la population bénéficie maintenant d'une protection obligatoire de la famille contre la vieillesse et la maladie.

Le droit de la sécurité sociale a donc un champ d'application plus vaste que le droit du travail; il intéresse l'ensemble de la nation.

 

Des prestations sociales acquises dans toute l'Europe

En France, les prestations sociales consacrées à garantir les droits à la santé, à une vie familiale décente et à la retraite étaient quasi inexistantes au début du XXe siècle; en 1925, elles ne représentaient que 0,1 % du produit intérieur brut (P.I.B.) et 5 % à la veille de la Seconde Guerre mondiale. Cette part socialisée de la richesse nationale est passée à près de 20 % en 1970, 26 % en 1980 et 28,5 % en 1992. Il s'agit là d'un phénomène général en Europe, plus marqué encore dans certains pays, puisque les dépenses de protection sociale atteignaient la même année 28,8 % au Royaume-Uni, 25,6 % en Italie, de 27 à 33 % en Belgique, au Danemark, en Allemagne et aux Pays-Bas.

La législation sociale a pour but d'assurer la protection des personnes devant les conséquences financières de certains risques de la vie comme la maladie ou l'accident, ou de certaines situations comme les charges familiales, la vieillesse ou le veuvage.

A ce jour, une interrogation existe toujours sur le rôle économique de la protection sociale : est-ce une dépense ou un investissement ?

La protection sociale est mise en œuvre par des organismes qui, selon des règles d'assujettissement, prélèvent des cotisations et versent des prestations, et qui peut faire l'objet de contentieux.

Lire la totalité de l'article...

protection sociale des employés saisonniers

Les formalités à accomplir par les employeurs

Employer des saisonniers implique, comme pour l'embauche de salariés non-saisonniers, la réalisation de formalités à l'embauche, ainsi que la déclaration et le paiement de cotisations sociales.

Pour les formalités liées à l'embauche, l'employeur doit effectuer une déclaration préalable à l’embauche (DPAE) dans les 8 jours précédant l'embauche de salarié. Toutes les informations sont publiées sur le site de l'URSSAF, à la rubrique Employeur/Employer du personnel.

Pour la déclaration et le paiement des cotisations sociales, toutes les informations sont publiées sur le site de l'URSSAF, à la rubrique Employeur/Calculer les cotisations.

La protection sociale des indépendants

Les travailleurs indépendants que sont les artisans, les commerçants et les professionnels libéraux sont soumis au régime de sécurité sociale obligatoire des indépendants : le Régime Social des Indépendants (RSI).

Depuis 2008, il est l’interlocuteur social unique en matière de cotisations et contributions sociales personnelles du chef d’entreprise indépendant.

Pour plus d’informations, consulter le site Internet du RSI.

 

Êtes-vous satisfait ?

Exprimez-vous sur "questionSaison" et les informations que vous y trouvez en répondant à notre sondage.

Merci de votre participation.

Cliquez, c'est par ici !