Question Saison - Retourner à la page d'accueil
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Recrutement : vous cherchez du personnel saisonnier ?

La hausse d’activité au motif de la saison nécessite pour l’employeur d’anticiper les besoins de personnel et d’organiser la procédure de recrutement saisonnier.
Des acteurs sont référents en matière d’emploi, saisonniers notamment, tels que Pôle Emploi, les Missions Locales, les Espaces Saisonniers,… .

Le recrutement saisonnier

Pour tous vos recrutements de saisonniers en Rhône-Alpes, vous pouvez consulter le site Web de Pôle Emploi. Vous pouvez y créer votre espace recrutement (préparez votre numéro de Siret) dans la rubrique "Employeurs" depuis la page d'accueil :

  • consultez des CV ;
  • déposez des offres d'emploi ;
  • et obtenir des conseils pratiques pour réussir vos recrutements, notamment en consultant la rubrique "Conseil pour recruter"...

Avec la présence des antennes saisonnières en station, Pôle Emploi recense l'ensemble des offres d'emploi et des candidatures de saisonniers.

Si vous rencontrez des difficultés de recrutement, pensez à la méthode de recrutement par simulation ou à l'évaluation en milieu de travail.
Pensez également à communiquer vos offres à l'
Espace Saisonniers, qui se chargera de les communiquer aux saisonniers en recherche d'emploi.

Les aides au recrutement saisonnier en Rhône-Alpes

  • La mesure CARED (Contrat d'Aide et de Retour à l'Emploi Durable) et son volet "saisonnier"
  • Les aides allouées aux PME de Rhône-Alpes dans le cadre de Sécuris'RA pour la mise en place d'une politique RH

La gestion des ressources humaines saisonnières

Pour permettre aux petites entreprises de mieux gérer leurs ressources humaines saisonnières, dix fiches pratiques ont été réalisées par PERIPL avec le concours financier de la Sous-direction du Tourisme de la DGE.

Toutes les fiches sont construites sur le même format et s'articulent autour des 4 axes suivants : présentation de la problématique / ce qu'il faut savoir / les questions à se poser / les sources d'informations.

Vous pouvez télécharger l'intégralité des 10 fiches, en cliquant ici.

Vous pouvez, aussi, choisir l'une des fiches en la choisissant dans la liste ci-dessous :

Thème de la fiche pratique Contenu
Fiche n°1 - La gestion de la saisonnalité Définition de la saisonnalité, grands acteurs et sources d'information
Fiche n°2 - Le recrutement des saisonniers Modalités et acteurs du recrutement, aides publiques aux entreprises
Fiche n°3 - Le logement des saisonniers

Différents moyens de logement et d'hébergement, aides sociales existantes

(logement de fonction, logement réservé par l'employeur, location privée...)

Fiche n°4 - L'embauche des saisonniers

Contrats de travail et autres modalités d'embauche

(CDD, contrat saisonnier, CTI... / mise à disposition, groupement d'employeurs...)

Fiche n°5 - L'intégration des saisonniers Moyens d'information du saisonnier sur l'entreprise, la station, l'environnement de travail et de vie
Fiche n°6 - Le management des saisonniers Spécificités liées au management des travailleurs saisonniers : intégration, tutorat, organisation, anticipation...
Fiche n°7 - La formation des saisonniers Différentes possibilités de formation (avant, pendant et après la saison), outils et financements disponibles
Fiche n°8 - La qualification des saisonniers Intérêts de l'entreprise à qualifier son personnel saisonnier et moyens et financements existants
Fiche n°9 - La fidélisation des saisonniers Intérêts de l'entreprise à fidéliser son personnel saisonnier d'une saison à l'autre et outils disponibles
Fiche n°10 - La pluriactivité et la sécurisation des parcours professionnels Les différentes possibilités d'activités complémentaires, les moyens d'organisation de la pluriactivité

Particularités de l'emploi des jeunes

Des dispositifs existent pour favoriser l’emploi des jeunes, certains sont spécifiques à la région Rhône-Alpes.

L’embauche en alternance :

L’embauche en alternance concerne en grande majorité la formation initiale et l’emploi des jeunes. L’objectif des dispositifs d’emploi en alternance est de permettre aux bénéficiaires d’acquérir une qualification professionnelle ou de compléter une formation initiale par une qualification complémentaire, en alternant périodes de formation, et de travail en entreprise. Il existe deux types de contrats de travail en alternance : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation.
La loi Cherpion du 28 juillet 2011 pour le développement de l’alternance et la sécurisation des parcours professionnels a mis en place la possibilité pour deux employeurs saisonniers d’embaucher un apprenti ou un salarié en contrat de professionnalisation qui pourra à l’issue de la formation en alternance obtenir deux qualifications professionnelles.

Les spécificités de l’emploi des jeunes en Rhône-Alpes :

Le Conseil régional de Rhône-Alpes a mis en place le CARED (Contrat d’Aide et de Retour à l’Emploi Durable) notamment destiné aux jeunes qui connaissent des difficultés d’insertion professionnelles en raison d’une qualification insuffisante, ou qui en sont dépourvus ; ainsi que des dispositifs d’immersion des jeunes en entreprise :

  • La Période en Milieu Professionnel (PMP)
  • Le mini-stage
  • Le Stage d’Expérience Professionnelle (SEP contrat ville)

Pour tout renseignement, contactez les structures d’informations et d’accompagnement (Pôle emploi, les Points Informations Jeunesse, ...) et notamment les missions locales qui facilitent la mise en relation des jeunes avec les employeurs grâce à leur connaissance du réseau des entreprises de leur territoire. Elles étudient selon le cas les mesures mobilisables pour faciliter la prise d'emploi et l'adaptation des jeunes aux postes de travail. Renseignez vous auprès de la Mission Locale Jeunes la plus proche du lieu d'activitié.

Consultez également la liste de contacts des missions locales sur les territoires de Rhône-Alpes.

Lire l'intégralité de l'article

Le recrutement de saisonniers en collectivités

Le recrutement de saisonniers par une collectivité (ou un de ses établissements publics) relève du droit public (loi du 26 janvier 1984 relative à la fonction publique territoriale), et repose également sur les caractéristiques du travail saisonnier, à savoir l'exécution de tâches normalement appelées à se répéter chaque année en fonction du rythme de saisons ou des modes de vie collectifs. Le contrat saisonnier est un CDD conclu pour une durée maximum de six mois sur une même période de douze mois.

Le recrutement de saisonniers par une collectivité présente des spécificités tenant :

  • aux conditions requises ;
  • à la procédure de recrutement ;
  • à l'acte d'engagement de l'agent embauché ;
  • à quelques cas particuliers ;
  • et à la rémunération.

Pour en savoir plus, lire l'intégralité de l'article

Des métiers saisonniers en vidéo...

Avec le soutien de la DATAR et de la Région Rhône-Alpes, le Comité de Bassin d'Emploi de l'Arrondissement d'Albertville a réalisé des films présentant des métiers saisonniers en station :

Le passeport européen des compétences

Le portail EURES, de la Commission européenne, a été créé afin de faciliter l'emploi et la mobilité de salariés qualifiés de l'hôtellerie-restauration, dans les 28 pays de l'Union Européenne.

La rubrique réservée aux employeurs européens vise à les assister dans leur recherche de candidats. Elle fournit des informations utiles en matière de recrutement sur le marché européen du travail, permet de créer gratuitement un compte  "Mon Eures" pour trouver des candidats, selectionner les cv, publier une offre d'emploi...

L'Europe offre de nombreuses opportunités pour les employeurs à la recherche de compétences spécifiques. EURES peut offrir aux employeurs, et en particulier aux petites et moyennes entreprises, un service personnalisé pour les mettre en contact avec des travailleurs potentiels disponibles dans l'Espace économique européen (EEE).

Pour créer un compte pour employeurs, obtenir des conseils, des informations, connectez-vous sur le site EURES, "the European Job Mobility Portal" : www.ec.europa.eu

L'embauche de travailleurs reconnus handicapés

Tout employeur du secteur privé, et tout établissement public à caractère industriel et commercial occupant 20 salariés ou plus, doit employer, dans une proportion de 6 % de son effectif salarié, des personnes reconnues travailleurs handicapés.

L'employeur doit acquitter une pénalité à destination des fonds de l'AGEFIPH ( collecté actuellement par la DIRECCTE et directement par l'AGEFIPH en 2013) quand il ne répond pas à son obligation d'emploi de travailleurs requis et ne démontre pas la mise en oeuvre des différentes possibilités d'exonération. Le montant de cette pénalité, est calculée en fonction de son effectif ( de 400 , 500 à 600 fois le Smic horaire par bénéficiaire manquant, et 1500 fois si aucune action n'a été engagée depuis 3 ans).
Les employeurs assujettis à l'obligation d'emploi doivent adresser, avant le 15 février de chaque année, une déclaration annuelle obligatoire d'emploi des travailleurs handicapés (DOETH), des mutilés de guerre et assimilés au titre de l'année civile écoulée.

La reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé donne une priorité d'accès à diverses mesures d'aides à l'emploi et à la formation. Elle permet également à l'employeur de faire appel aux services des SAMETH en cas de maintien en emploi (si dégradation de l'état de santé ou apparition du handicap) et de façon générale, de mettre en oeuvre des aménagements de poste, financés, si besoin, par l'AGEFIPH.

Plus d'informations sur le site Web dédié aux Maisons Départementales des Personnes Handicapées.

Les droits et devoirs de l'employeur

L'employeur, comme le saisonnier, a des droits et doit respecter des obligations ; la première consiste à remettre un contrat de travail qui doit être écrit et comporter les éléments suivants :

  • le nom et le prénom du salarié ;
  • l'objet du contrat et le nom de l'entreprise ;
  • le lieu de travail ;
  • la qualification ;
  • la rémunération mensuelle et sa structure ;
  • l'horaire de travail et le repos hebdomadaire ;
  • les heures supplémentaires (s'il en est prévu) et modalités de paiement ;
  • la période d'essai (ne peut excéder 2 semaines si le contrat est inférieur à 6 mois) ;
  • la convention collective applicable ;
  • possibilité éventuelle de logement.

Mais aussi :

  • effectuer la déclaration unique d'embauche ;
  • délivrer un bulletin de paie avec les mentions obligatoires et verser le salaire ;
  • afficher les horaires de travail sur les lieux de travail ;
  • fournir un document permettant d'effectuer le décompte quotidien ou un récapitulatif hebdomadaire de la durée du travail et des heures supplémentaires.

 

Êtes-vous satisfait ?

Exprimez-vous sur "questionSaison" et les informations que vous y trouvez en répondant à notre sondage.

Merci de votre participation.

Cliquez, c'est par ici !